Lotronic



fr

GLOSSARY

GLOSSARY

LOTRONIC - GLOSSARY

SON

100 volts

Système de distribution de puissance vers des haut-parleurs. Le fonctionnement soustension élevée autorise de grandes longueurs de ligne et/ou une réduction des pertes en ligne et de lasection des conducteurs. Les haut-parleurs doivent être équipés de transformateurs abaisseurs. Existe aussi en 70 Volts.

AAD

A – analogique ; D – digital ou numérique

aractérise un enregistrement audio dont la prise de son et le montage ont été réalisés en analogique alors que la gravure a été réalisée en numérique. La 1ère lettre indique l’enregistrement ; la 2ème le mixage ; la 3ème le support.

ADC ou A/D ou A/N (Analog-to-Digital Converter)

Convertisseur Analogique-Numérique.

AES/EBU

Format de transmission de signaux audio numériques non compressés entre appareils professionnels, défini par l’Audio Engineering Society et l’European Broadcast Society.

Alimentation

Appareil chargé de fournir et de distribuer l'énergie sous différentes tensions. On distingue les alimentations traditionnelles à transformateur et les alimentations à découpage.

Alternatif (tension, courant, signal)

Se dit d'une grandeur qui change de sens (ou de signe) de manière périodique. La tension du secteur est alternative de même que les signaux audio.

Ampli, amplificateur

Circuit électronique chargé de fournir une puissance ou un signal (courant, tension) plus grand que celui qui est fourni à son entrée, sans le déformer.

Amplitude

Ecart maximal entre 2 valeurs extrêmes.

Ampère

Unité de mesure exprimant l’intensité du courant électrique.

Analogique

Caractérise des signaux susceptibles de varier de manière continue et de prendre toutes les valeurs possibles entre leurs limites absolues. Par extension, caractérise les circuits et les appareils qui traitent ou font appel à de tels signaux.

Analyseur

Appareil de mesure ; en audio, analyseur de spectre pour visualiser la réponse en fréquences.

Asservie

Se dit d’une enceinte équipée d’un ampli et d’une électronique optimisant sa réponse.

Asymétrique

Se dit d'une liaison entre circuits ou appareils, dans laquelle l'un des conducteurs est relié à la masse. (Une telle liaison est fréquemment réalisée en câble coaxial).

Atténuateur

Dispositif passif que l'on est parfois amené à insérer dans un circuit lorsque le signal est trop fort.

Auxiliaire

Sortie complémentaire indépendante du mixage principal, destinée aux retours de scène et aux multi-effets.

Backline

Utilisé pour désigner l’ensemble du matériel utilisé par les artistes sur scène (instruments de musique, amplificateurs, accessoires).

Balance

Equilibrage Gauche et Droit d’un signal stéréo.

Equilibrage des niveaux de différentes sources dans un mixage.

Equilibrage des instruments et des retours de scène avant un spectacle.

Balanced

Symétrique (par opposition à Unbalanced, asymétrique).

Bande de fréquences

Domaine de fréquences hertziennes attribuées pour les diverses applications de télécommunications : Bande FM, bande I, III, IV, V pour la télévision, Bande Intermédiaire Satellite, Bande X pour les télécommunications par satellites.

Bande passante

Domaine de fréquences susceptibles d’être transmises ou traitées correctement par un circuit électronique. La bande passante doit toujours être indiquée avec une tolérance et des conditions de mesure (par exemple : 20 kHz +- 3dB, 100W 1% THD - taux de distorsion harmonique - pour un amplificateur Hifi), sans quoi elle n'a aucune signification.

Bandwidth

Largeur de bande.

Barre de couplage

Voir prise de son en stéréo. Permet de fixer 2 micros sur une même attache pour réaliser un couple (AB ; XY…).

Bass-reflex

Formule de conception de la partie grave des enceintes acoustiques dans laquelle la chute naturelle de la réponse en fréquence vers le bas est corrigée par la résonance d'un évent (tube ou ouverture).

Basse fréquence (BF)

Caractérise les signaux de fréquences correspondants aux sons audibles.

Bi-amplification

Voir chaîne électroacoustique : enceintes

Technique consistant à utiliser deux voies d'amplification de puissance dans une enceinte acoustique.

Bit

Chiffre numérique élémentaire (contraction de "Binary Unit"). Un bit est susceptible de prendre deux valeurs, repérées par "o" ou "1". Unité d'information.

Blindage

Barrière conductrice, similaire à une cage de Faraday, dont on entoure un circuit ou une connexion pour éviter l'influence ou l'émission de signaux perturbateurs.

Bluetooth

Norme de communication par ondes radio avec un rayon d'action d’un à cent mètres suivant les appareils, développée par le Bluetooth SIG. Elle utilisée avant tout sur les téléphones mobiles, les oreillettes sans fil et les assistants personnels.

Bonnette

Accessoire placé sur le micro permettant d’éliminer les effets du vent et des plosives.

Boomer

Haut-parleur spécialisé dans la reproduction des graves.

Boîte de direct – DI Box

Permet de symétriser et d’abaisser l’impédance d’une ligne asymétrique à haute impédance.

Bridge

Mode de fonctionnement en pont d’un amplificateur permettant d’utiliser ses 2 canaux sur une même charge, de manière à additionner les puissances.

Bruit blanc

Signal aléatoire, utilisé en mesure, qui, de manière comparable à une lumière blanche, contient une égale énergie à toutes les fréquences (de 20 à 20.000Hz).

Bruit rose

Bruit blanc filtré de manière à favoriser les basses fréquences, utilisé en mesure. Le bruit rose tient compte de la non-linéarité de la courbe de réponse de l’oreille.

Bus : groupe, sous-groupe

Barre de mélange ; point de sommation d’un ensemble de signaux.

Ex. Console 8 bus : console permettant d’affecter les modulations sur 8 départs ou sous-ensembles ; en plus des sorties Master et Auxiliaires.

By-pass

Court-circuit ou liaison directe mettant hors service un circuit ou un appareil

Cabestan

Axe métallique de précision qui donne sa vitesse à la bande magnétique lorsqu'elle est maintenue contre lui par le galet presseur.

Capteur

Transducteur, dispositif permettant de convertir une grandeur physique en une grandeur électrique. Les micros sont des capteurs.

Cardioïde

En forme de coeur. Qualifie la courbe de directivité de certains microphones directifs, et par extension, les microphones eux-mêmes.

Channel

Canal, voie d’entrée d’une console.

Châssis

Ensemble mécanique qui soutient les diverses pièces d'un appareil et en assure la rigidité.

Château

Empilement de différentes enceintes (basses, médiums, aigus) d’un système multiamplifié modulaire ; par opposition au cluster (système accroché).

Cinch - RCA

Connecteur coaxial asymétrique à deux points de contact : l’âme (+) et un blindage (-). On l’utilise surtout dans l’audio domestique ou semi-professionnel.

Classe, classe d'amplification

Définit le mode d'évolution du courant dans les composants amplificateurs, par rapport au point de repos (absence de signal) et au point de saturation (signal maximal). On distingue les classes A, B, AB, C, D, G et H.

Cluster

Enceinte ou groupes d'enceintes compactes assemblées en grappes pour être accrochées.

Compact Disc - CD

Disque optique numérique de 8 ou 12 cm de diamètre. La contenance totale est de 700 Megaoctets, ce qui représente environ 80 minutes de musique de haute qualité.

Compression

Réduction de l'écart entre le signal le plus fort et le signal le plus faible.

Condensateur

Composant constitué d'un isolant entouré de deux surfaces conductrices. Un condensateur est capable d'accumuler des charges électriques lorsqu'il est soumis à une tension. Il laisse passer les signaux alternatifs mais pas le courant continu.

Conduite son

Liste d'évènements sonores en rapport avec un spectacle.

Control room

Voir chaîne électroacoustique : la table de mixage

Local d'écoute et de mixage du studio d'enregistrement.

Sorties d'écoute permettant de connecter les enceintes de monitoring (sur la table de mixage).

Correcteur physiologique – Loudness

Système qui modifie la courbe de réponse en fonction de la position du potentiomètre de volume. À faible niveau les sons graves et aigus sont remontés pour tenir compte de la perte de sensibilité de l'oreille.

Courbe de réponse (curve)

Couverture

Zone d’utilisation optimale d’un HP définie dans le plan horizontal et vertical.

Cravate

Se dit d’un micro de très petite taille que l’on attache à l’aide d’une pince spécifique aux vêtements.

Crossover

Filtre séparateur pour enceintes à plusieurs voies.

Crête-mètre

Appareil de mesure à aiguille ou à rampe lumineuse qui indique sans inertie la valeur crête (tension maximale instantanée) d’un signal audio.

Cut

Action de couper un son de manière brusque.

Interrupteur de mise en ou hors service d’une voie d’entrée ou de sortie.

Câble coaxial

Câble constitué de deux conducteurs cylindriques (âme à l'intérieur et blindage ou tresse autour), séparés par un isolant.

DAC (digital/analogue converter)

Convertisseur numérique-analogique.

DAT, Digital Audio Tape

Magnétophone numérique stro tte rotative.

DB

Unité de mesure de signaux par rapport une référence ; unité exprimant un rapport logarithmique entre 2 valeurs.

DB - décibel : dBa, dBm, dBu, dBV, dB fs

DB fs (full scale)

Unité de mesure exprimant le niveau d'un signal numérique par rapport au niveau de saturation numérique.

DBV

Unité de mesure exprimant un niveau électrique référencé par rapport à 1 Volt.

DBX

Fabricant américain, créateur de systèmes analogiques de réduction de bruit de fond audio fonctionnant par compression-expansion.

DBa

Unité de mesure de pression acoustique pondérée en fonction des caractéristiques physiologiques de l'oreille.

DBm

Unité de mesure exprimant un niveau électrique réfrencé par rapport une puissance de 1 mW sous 600 ohms (soit 0.775 V).

DBspl

Unité de mesure exprimant un niveau d'intensité de pression acoustique (0 dB spl ou sl a été fixé au seuil daudibilité 1 kHz).

DBu

Unité de mesure exprimant un niveau électrique réfrencé par rapport 0.775 Volt. Une mesure effectuée en dBu sous 600 ohms est identique la mesure effectuée en dBm.

Diaphonie

Couplage parasite entre voies tel qu'une faible portion du signal d'une voie se retrouve dans l'autre.

Digital

Numérique.

Diode électroluminescente

Composant électronique (LED) émettant de la lumière lorsqu'il est parcouru par un courant.

Directivité

Sensibilité d’un micro ou d’un HP par rapport à une direction.

Display

Affichage, écran.

Distorsion

Déformation apportée au signal lors de son traitement, de sa transmission, de sa restitution. Il y a plusieurs sortes de distorsions. : linéaires, non linéaires, de phase, etc... Effet appliqué à certains instruments, notamment à la guitare électrique.

Diversity

Principe de réception HF utilisant deux récepteurs ainsi qu’un système de commutation qui choisit la meilleure réception afin de minimiser les risques de trous HF.

DOLBY

Constructeur connu pour ses réducteurs de bruit (

Encodage/décodage) et systèmes de diffusion cinéma.

DOLBY DIGITAL 5.1

Appelé aussi DOLBY AC-3. Système de compression numérique qui permet de diffuser cinq canaux totalement indépendants pour les voies principales, la centrale, les deux arrières, et un canal réservé aux basses fréquences baptisé "LFE" (pour Low frequency effects), depuis un lecteur de DVD, un décodeur satellite ou câble numérique. Ce système permet de conserver la dynamique et la bande passante du message originellement diffusé dans les salles de cinéma sous le sigle "Dolby SRD" (D pour digital).

Le résultat est significativement meilleur quecelui obtenu en Dolby Prologic I ou II, puisque le système reproduit six messages (avec celui dévolue au caisson de grave) totalement différenciés depuis l'enregistrement.

DOLBY DIGITAL EX

Il s'agit d'évolutions des deux précédents standards. Cette fois-çi, le message n'est plus diffusé sur cinq canaux principaux, mais sur six. Un canal d'effet supplémentaire vient prendre place entre les deux enceintes arrière nécessitant un canal d'amplification et une enceinte en plus. Ce procédé ne s'applique pour l'instant qu'à un petit nombre de films dont le mixage au cinéma a bénéficié d'une attention toute particulière. Dans un local qui s'y prête, l'ajout d'un canal surround supplémentaire, permet de rendre le film encore plus spectaculaire.

DOLBY PROLOGIC

Procédé analogique qui permet de reconstituer un son surround sur quatre canaux à partir d'un signal stéréo. Il est encore aujourd'hui largement employé à la télévision, sur lesDVD et les jeux vidéo. La plupart des appareils qui l'utilisent est souvent capable de reconstituer un signal destiné au caisson de grave, mais ce dernier n'est pas séparé sur le message original.

DOLBY PROLOGIC 2

Evolution du précédent, il est capable de reconstituer un environnement multicanal sur cinq enceintes à partir d'un signal

Stéréo non encodé au préalable, comme celui d'un CD ou de la radio. Sur une bande son cinéma encodé en Dolby Prologic, il apporte une meilleure répartition des effets arrière, à travers la recréation d'un signal stéréo, toujours limité dans l'aigu, au lieu d'un seul canal monophonique.

Dynamique

Rapport exprimé en décibels, entre la plus forte amplitude possible (avant distorsion) d'un signal et la plus faible (bruit de fond).

Déesseur

Appareil permettant d'atténuer les sifflantes par compression sélective des hautes fréquences.

Délai (delay)

Retard.

Earth

La terre.

Echantillonnage

Découpage d’un signal audio analogique en une multiplicité d’échantillons. L'échantillonnage est le préalable à la numérisation d'un signal.

Echo

Son réfléchi qui parvient après le son direct et est perçu comme un son séparé.

Egaliseur, Egaliseur graphique

Préamplificateur ou appareil correcteur qui agit par bandes de fréquences afin de corriger les inégalités de la réponse acoustique d'un local ou le timbre d’un instrument dans un mixage.

Electroacoustique

Technique des applications de l’électricité aux traitements du son.

Electrostatique

Micro ou HP basé sur le principe du condensateur.

Emetteur

Enceinte acoustique

Coffret recevant les haut-parleurs et les filtres pour la restitution du son.

Fader - potentiomètre

Atténuateur rectiligne sur la console.

Fantôme (alimentation)

Système d’alimentation de certains équipements par le câble de liaison audio.

Façade – FOH (front of house)

Se dit du système de diffusion principal destiné à couvrir la plus grande partie de l’auditoire.

Feedback

Réinjection.

Filtre

Flight (flight case)

Caisse de transport de matériel couramment utilisée dans le domaine du spectacle.

Foldback

Circuit auxiliaire servant à alimenter des retours de scène.

Fondamentale

Fréquence la plus basse dans un signal électrique, un son, une onde. Les harmoniques sont les signaux à fréquences multiples de fondamentales.

Front fill

Enceinte de proximité permettant de sonoriser les premiers rangs qui ne sont généralement pas correctement couverts par la diffusion principale.

FREQUENCE

Nombre d’oscillations d’une onde sonore par seconde ; s’exprime en Hertz.

FREQUENCE D’ECHANTILLONNAGE

Vitesse à laquelle un signal audio ou vidéo est découpé en vue de son échantillonnage et de sa numérisation. Plus cette fréquence est élevée, plus l’analyse est fine. La fréquence d’échantillonnage doit être supérieure à deux fois la fréquence du signal audio ou vidéo la plus élevée à reproduire. Par exemple, la fréquence d'échantillonnage utilisée pour les CD audio est de 44,1 KHz, et perm et une restitution du signal sonore jusqu'à une fréquence de 20 KHz.    voir définition du son

FUSIBLE : Element conducteur d'electricité placé dans un circuit d'alimentation électrique, destiné à la protection d'équipements électriques ou électroniques, et à la protection des personnes. Un fusible possède un calibre, qui correspond au courant maximal qu'il peut laisser passer pendant un certain temps avant qu'il ne fonde et coupe le circuit d'alimentation.

Gain

Rapport d'amplification, rapport de la grandeur de sortie sur la grandeur d'entrée. Gain de courant, gain de tension, gain de puissance, etc... Le gain peut être exprimé en décibels.

Ground

Masse de référence.

Groupe – sous-groupe

Section de la console de mixage vers laquelle sont affectés des signaux des voies d’entrées afin de pouvoir les traiter d’une manière identique (direction, niveau, égalisation, compression…).

HF, Haute Fréquence

Fréquence élevée utilisée pour la transmission sans fil (wireless).

HP

S’utilise dans le langage courant pour désigner une enceinte (composée de plusieurs HP).

Harmonique

Son ou signal de fréquence multiple d'une fréquence fondamentale. Les harmoniques donnent le timbre d'un son.

Hertz - Hz

Unité de mesure des fréquences. Nombre d’oscillations par seconde.

Hypercardioïde

Directivité présentant une réjection maximale des sons provenant des côtés et de l’arrière.

Impédance

Résistance en courant alternatif. L'impédance s'exprime en ohms.

Input – IN

Entrée audio d’un appareil.

Insert

Point de connexion permettant de rompre le cheminement normal d’un signal afin d’y intercaler un appareil périphérique de traitement du son (noise-gate, compresseur, égaliseur…). Le point d’insert est composé d’un envoi et d’un retour. Il peut être câblé en asymétrique (utilisation d’un jack stéréo pour l’aller et le retour, par ex.) ou symétrique (2 jacks stéréo : 1 aller et 1 retour).

Intelligibilité (indice d’)

Employé pour apprécier la plus ou moins bonne perception d’un signal sonore parlé dans un lieu.

Intercom

Système de communication entre les différents intervenants techniques.

Jack

Connecteur constitué d'une tige isolante sur laquelle sont disposés des contacts cylindriques (2 contacts : mono - asymétrique ou 3 contacts : stéréo - symétrique).

Larsen, effet Larsen - feedback

Accrochage acoustique entre microphone et hautparleur. Se produit généralement lorsqu’un micro se trouve à proximité d’une enceinte qui amplifie son propre signal.

Level

Niveau.

Ligne check

Vérification du bon câblage des microphones lors de concerts.

Limiteur

Compression à ratio infini.

Linéaire

Se dit d’un circuit ou d’un ampli dont le signal de sortie est exactement proportionnel au signal d’entrée, sans déformation.

Longueur d’onde

Distance parcourue par une onde sonore pendant 1 période.

Loudness

Correcteur physiologique.

Loudspeaker

Haut-parleur, enceinte.

MIDI

Standard d'interface pour le contrôle d'instruments de musique par ordinateur.

Mains

Alimentation secteur principale.

Masse

Masse électrique, point d'un circuit que l'on considère comme le potentiel de référence, le potentiel zéro.

Mini disc

Disque optique numérique réinscriptible (technologie magnéto-optique) de 6,4 cm de diamètre.

Mise en phase

Opération consistant à relier les cordons des enceintes acoustiques de façon à ce que les membranes des haut-parleurs d'une installation stéréophonique se déplacent dans le même sens sous l'effet du signal (idem pour les micros).

Mixage

Mélange de plusieurs signaux avec des proportions choisies.

Monitor

Enceinte acoustique spécialement étudiée et calibrée pour les studios d’enregistrement.

Monitor (wedge)

Enceinte destinée à l’écoute personnelle d’un musicien et présentant une forme adaptée à son positionnement sur scène.

Mono, monophonie

Mode de diffusion du son dans lequel un seul signal audio est utilisé pour reconstituer la scène sonore. Une transmission monophonique n'a pas de relief.

Multi-effet

Appareil de traitement du son permettant de créer des effets de réverbération, délai, écho, phasing, chorus, pitch, distorsion…

Multiamplification

Technique consistant à alimenter chaque haut-parleur d’une enceinte à plusieurs voies, par un amplificateur de puissance séparé. L'aiguillage des signaux s'effectue au moyen d'un filtre actif disposé avant les amplis.

Multipaire - snake

Câble constitué de plusieurs lignes.

Mute, muting

Commande permettant d'atténuer ou de supprimer le son. Silencieux (sur un récepteur).

Noise gate

Porte de bruit coupant un signal audio en dessous d’un certain seuil (threshold).

Octave

Ensemble de notes contenues dans un intervalle de huit degrés.

Ohm (O)

Unité de mesure d’une résistance (en courant continu) ou de l’impédance (en courant alternatif).

Optique

Entrées et sorties par fibre optique, utilisée pour le transport de signaux audionumériques.

Output - Out

Sortie d’un appareil audio.

PA

Public Adress (audio) : sonorisation de messages vocaux (sécurité, animation).

PZM

Principe de microphone utilisant la surface sur laquelle il est positionné.

Pad

Atténuateur de sensibilité sur une console.

Panoramique

Potentiomètre permettant de placer une source sonore dans l’espace stéréo (de gauche à droite en passant partoutes les positions intermédiaires).

Paramétrique (égaliseur)

Egaliseur dont tous les paramètres sont disponibles (fréquence, gain, largeur d’action).

Passe-bande

Filtre qui favorise une certaine bande de fréquences et atténue les hautes fréquences et basses fréquences.

Passe-bas

Filtre qui favorise les basses fréquences et atténue les hautes fréquences.

Passe-haut

Filtre qui favorise les hautes fréquences et atténue les basses fréquences.

Patch

Baie ou boite de raccordements.

Peak

Crête.

Pfl – cue

Pré-fader listening : écoute indépendante du potentiomètre de la voie.

Phase (mise en)

Action consistant à rendre simultanées deux vibrations. Mise en phase acoustique : décalage adéquat de deux haut-parleurs destiné à compenser l'écart de phase introduit par les filtres et leur position.

Phono

Entrée d'un préamplificateur ou d'un amplificateur intégré, destinée à recevoir le signal issu d'un tournedisques et équipée d’un filtre correcteur RIAA.

Plan de fréquences

Organisation des canaux et des fréquences à échelon d'un réseau, d'un pays, d'un continent, voire du monde entier.

Pondération, pondéré (mesure)

Opération consistant à faire passer le signal au travers d'un filtre avant d'effectuer une mesure.

Potentiomètre

Circuit atténuateur constitué de deux résistances.

Projecteur de son

Haut-parleur très directif.

Pré ampli, préamplificateur

Montage électronique particulier, destiné à amplifier les signaux de faible amplitude.

Psychoacoustique

Etude de la perception du son en tenant compte de l'influence du système nerveux.

Puissance "musicale"

Manière fantaisiste de mesurer et de chiffrer la puissance fournie par un amplificateur audio de manière à obtenir les chiffres les plus favorables.

Puissance admissible

Puissance maximale que peut supporter un élément (par exemple une enceinte acoustique) avant sa détérioration.

Puissance crête

Débit d'énergie maximum, mesuré pendant les crêtes du signal. Sur un signal sinusoïdal, la puissance crête est égale au double de la puissance moyenne.

Puissance efficace (ou RMS)

Puissance moyenne à long terme.

Période

Intervalle de temps au bout duquel un signal périodique se reproduit identiquement à lui-même.

Périphérique

Equipement électronique qui ne se trouve pas dans la table de mixage et utilisé pour le traitement du son.

Q

Largeur d’action d’un égaliseur ou indice de directivité d’une enceinte.

Rack

Bâti métallique ou en bois recevant les appareils électroniques aux dimensions standard 19" (19 pouces = 49 cm).

Random

Aléatoire.

Rapport Signal/Bruit

Mesuré en dB, il indique le rapport entre le niveau maximal et le bruit de fond d’un appareil audio.

Ratio

Taux de compression. Rapport entre ce qui sort et ce qui entre dans le compresseur.

Release

Relâchement, retour. Temps après lequel un appareil de traitement du son retrouve sa position initiale.

Renforcement sonore

Légère sonorisation permettant de rendre plus intelligible ou présent un signal acoustique.

Récepteur HF

Appareil de captation des signaux hautes fréquences.

Résonance

Mise en vibration d’un système à sa fréquence propre.

UHF

Bande de fréquences radio, située entre 400 MHz et 1,2 GHz.

UNBALANCED

Asymétrique.

UNITY GAIN

Gain unitaire. Concept de distribution de signal qui respecte le niveau de façon à ne pas perturber les réglages de la chaîne électroa  coustique.

USB

Sigle signifiant Universal Serial Bus pour bus série universel. Norme de bus pour la connexion à chaud de périphériques externes compatibles. Elle permet de raccorder jusqu'à 127 périphériques à la fois (en théorie). L'USB offre des débits théoriques de 12 Mbps dans sa version 1.1 et de 480 Mbps dans sa version 2.0.

VCA

Voltage controled amplifer : commande de l’amplification par une tension, par opposition au Fader qui n’est qu’une résistance variable.

VHF

Bande de fréquences de 150 MHz à 400 MHz.

Volt (V)

Unité de mesure d’une tension électrique.

Vu-mètre

Appareil indiquant le niveau de modulation.

Watt (W)

Unité de mesure exprimant une puissance électrique.

XLR

Norme de connexion.

XY

Technique de prise de son stéréo par différence d’intensité.

LUMIERE

ACL

Abréviation de « AirCraft Lamp », qui signifie lampe pour avion. Les lampes ACL se caractérisent par une tension de 28 volts et un faisceau très serré (entre 7 et 11°). Elles sont utilisées par 8 (2 groupes de 4), cablées en série (8 x 28 = environ 220 volts). Disponible aux formats PAR36 et PAR64, elles consomment 250 ou 600w selon les modèles et on une duréede vie très limitée (de 25 à 100 heures max).

Automatique / Asservi / Robotisé

Projecteur d'éclairage fixe ou mobile dont les fonctions sont motorisées et télécommandables à distance. Ex. : lyre, scanner, projecteur changeur de couleurs, etc…Bloc de puissance / GradateurAppareil chargé de distribuer le courant électrique dans les projecteurs traditionnels via un certain nombre de circuits. Le gradateur permet de faire varier de 0 à 100% le niveau dechaque circuit individuellement. Il est contrôlé à partir de la console lumière qui permet à l’éclairagiste de choisir, programmer, envoyer les circuits souhaités en fonction du spectacle. Concrètement, on peut dire qu’il va transformer le signal DMX en intensité de courantélectrique.

Brouillard

Le brouillard est une fumée dont les particules, plus fines que leurs homologues de la fumée classique, permettent une diffusion plus légère et homogène.Canal (DMX)L’un des 512 canaux de la trame DMX.

Chaser

Une chaser un programme de plusieurs pas qui s’enchaînent.

Colorimétrie

La colorimétrie, en éclairage de spectacle, c'est l'indication de la température de couleur, qui va correspondre à différentes nuances d'une couleur de base selon différents facteurs (dontles propriétés des lampes). Cette température est notée en degré Kelvin (°K).). En règlegénérale, ce terme technique c'est juste le calcul de la longueur d'onde d'une couleur.

Conduite

La conduite est un document papier regroupant l’ensemble des effets lumière d’un spectacle dans l’ordre chronologique. Elle permet au pupitreur de savoir exactement quel effetenvoyer et à quel moment.

Contre (à ~)

Ensemble des projecteurs disposés à contre-jour du public. Souvent à l’arrière des artistes,orientés vers la salle.

Cour (a~)

Désigne le côté gauche de la scène lorsque l’on se place sur celle-ci en regardant le public. Pour le public, c’est le côté droit.

CPxx

Désigne l’ouverture des lampes de PAR64. Les plus répandu sont les CP60 (serré), CP61(medium) et CP62 (large).

Démultiplexeur, démux’

Appareil permettant de transformer un signal DMX en signal analogique 0/10V.

Dip-Switch

C'est un des moyens de donner une adresse à un appareil DMX qui est en pourvu. Il est en concurrence avec l'écran digital déroulant (nous y reviendrons).

DMX

Le DMX 512 est un signal de commande numérique qui permet de faire passer dans un seulcâble 512 canaux d'informations. Ces informations comportent chacune 255 niveaux (de 0 à 255 = de 0 à 100%). Chaque projecteur utilise un certain nombre de ces canaux,correspondant chacun à une fonction ou à un paramètre spécifique.

Elingue

Câble en acier équipé d’une boucle à chaque bout ainsi que d’un mousqueton ou d’unemanille. Il existe 2 types d’élingues.

Elingue de sécurité
Son rôle est d’empecher la chute d’un appareil en cas de défaillance du système d’accrocheprincipal. L’élingue de sécurité est obligatoire. 

Elingue de levage

Utilisé pour le levage de charge, elle est similaire à l’élingue de sécurité mais accepte descharges plus importante graçe a son diamètre plus gros.

Embase lourde

Plaque en acier d’environ 80cm de diamètre et équipé de demi manchons, elle permet defixer une structure triangulaire ou carré à la verticale (totem). Son poid important (de 60 à80Kg selon les modèles) maintient la structure en place en toute sécurité.

Face (de ~) (à la ~)

Ensemble des projecteurs utilisés pour éclairer les artistes ou la scène et disposés à partir dela salle ou de l’avant-scène et orientés droits vers le plateau.

Filtre

Il sert à coloriser le faisceau d’un projecteur en filtrant certaines longueurs d’ondes et en enlaissant passer d’autres. Deux types de filtres les plus courants :La gélatine, un film souple et coloré utilisé généralement sur les projecteurs traditionnels par simple positionnement devant ceux-ci. Les filtres dichroïques : des filtres de verres teintés par un procédé spécial qui permetd’obtenir des couleurs particulièrement pures et peu altérables.

Frost

Flou (filtre (gélatine ou verre traité) permettant de donner un aspect flou sur un faisceau netet focalisé.

Gélatine

Voir Filtre.

Gobo

Les gobos sont des pièces de métal perforées qui laissent passer la lumière par endroit, créant ainsi des formes, dessins, logos, etc. Ces pièces, convenablement focalisées par lesystème optique d'un projecteur approprié, permettent donc la projection de ces images. L'utilisation d'un gobo permet également de modifier l&'aspect volumétrique d'un faisceau delumière et de lui donner une forme découpée dans l'espace, depuis son émission jusqu'à son impact sur une surface. Il existe de nombreux types de gobos pour de nombreux types de projecteurs, en métal, en verre, coloré ou non. Précisons que les gobos ont égalementdifférentes tailles normalisées.

Jardin (a ~)

Désigne le côté droit quand vous êtes sur scène et que vous regardez le public. Pour le public, il s’agit du côté gauche.

Lampe / ampoule

La lampe est la source de lumière de tout projecteur. Il existe 2 grandes familles de lampesutilisées dans le spectacle, les lampes halogène, et les lampes à décharge : La lampe halogène ne nécessite pas d'amorçage. Elle est économique (à l'achat) et coûteuse (sur le long terme), c'est pourquoi on la retrouve dans de nombreux projecteurs abordables (pas forcément bas de gamme). Ses inconvénients sont sa couleur, légèrement jaune, sadurée de vie plus courte que celle de la lampe à décharge (c'est pourquoi elle est coûteuse, il faut souvent la changer au bout de 50, 100 ou 300 heures d’utilisation suivant les modèles) ainsi que son rendement lumière bien moindre (environ 25 lumens par Watt). Par rapport à une lampe halogène, la lampe à décharge produit une couleur plus blanche (lumière du jour) et plus lumineuse, à puissance égale (environ 85 lumens par Watt). Elle nécessite un système d’alimentation avec ballast et amorceur. La lampe à décharge est plus économique que la lampe halogène sur le long terme, grâce a sa durée de vie supérieure etun rapport lumière / prix plus avantageux. De nombreux types de lampes à décharge sont couramment utilisés en éclairage scénique : HMI, MSR, MSD, HTI, etc...

MàF / MàB

Abréviation de Machine à Fumée et de Machine à Brouillard.

Mergeur DMX

Appareil permettant de mélanger 2 signaux DMX en un. Très utile lorsque 2 consoles sont utilisées.

Multipaire

Câble multiconducteur permettant de regrouper plusieurs ralonges électrique en un seul câble. Un multipaire complet se compose généralement d’un fouet mâle (aussi appelé éclatéou épanoui), du multipaire, puis d’un boitier de scène (aussi appelé patch) ou d’un fouet femelle. Le multipaire utilise des connectiques spécifiques de type Harting ou Socapex. Anoter qu’une autre version de multipaire Harting (avec des contacts pus petits) est utilisé enson.

Multiplexeur

Appareil permettant de transformer un signal 0/10V en signal DMX.

Noir

Le terme de noir désigne un état de l'éclairage sur scène, c’est un effet précis. Un peucomme le black-out en discothèque (à la fin d'un morceau, sur un effet, fondu au noir, etc..).

Noir salle

Le terme de noir salle désigne l'état de l'éclairage en salle. Le noir salle est lancé avant le commencement du spectacle. C’est l’extinction des lumières en salle.

Ouverture (angle)
L’ouverture c’est le coefficient d’évasement d’un faisceau de lumière par rapport à sasource. Certains projecteurs ont une ouverture fixe et déterminée, d’autres permettent un réglage permettant de la faire varier. Plus l’ouverture est grande, plus le faisceau sera large àune distance égale.

P17

Type de prise. Les P17 sont utilisées pour des intensités de courant de 16 à 125 ampères,aussi bien en monophasé qu’en triphasé et en tétrapolaire.

PC16

Abréviation de « Prise Classique 16 ampères ».

Pan

Réglage d’un projecteur sur le plan horizontal. C’est un réglage manuel pour un projecteur traditionnel ou une orientation pour un projecteur asservi (miroir ou lyre). Aussi appelé X ousite.

PAR

Parabolic Aluminized Reflector. Projecteur très simplement constitué d’un cylindred’aluminium dont le système optique tient uniquement dans la constitution de son ampoule,à laquelle sont intégrés un réflecteur et une lentille qui donne ses propriétés au faisceau. Ilen existe dans plusieurs formats avec différents types de lampes (PAR 64, PAR 56, PAR 16,etc…)

Pas

Un pas (ou step, qui signifie étape en anglais), désigne un état lumineux (un certain réglagede l’ensemble des paramètres de chaque projecteur de la scène) faisant partie d’unprogramme de plusieurs pas (chaser). On rencontre ce terme lors de la programmation lumière d’un chaser (nous y reviendrons).

Plan de feux

Plan désignant la position, l'orientation et le réglage des projecteurs sur une scène. Il est utilisé par les techniciens pour le montage du matériel.

Praticable, pratos

Elément de scène modulable, il en existe de différentes tailles, les plus courant étant les 2mpar 1m, ainsi que les 1m par 1m.

Scène

Dans une programmation, une scène est une position et un réglage précis de l’ensemble desprojecteurs. On l’appelle également "état lumineux". Une scène peut simplement être unemémoire unique ou faire partie d’un chaser (elle est à ce moment à considérer comme un pas)

Scroller (Changeur de couleur » ou « changeur")
A ne pas confondre avec le projecteur changeur de couleur qui est un projecteur asservi, leScroller est un appareil se fixant à la place du porte filtre d’un projecteur traditionnel. Ilpermet, par un mode d’asservissement, de contrôler un système d’enrouleur de différentesgélatines dont le positionnement dans le faisceau est mémorisable.

Splitter DMX

Appareil servant à multiplier un signal DMX entrant en plusieurs lignes sortantes. C’est une sorte de multiprise DMX. Il permet de simplifier grandement le câblage d’une installation, notamment dans le cas où les projecteurs sont dispercés.

Spot

C’est l’impact du rayon d’un projecteur sur une surface (surtout utilisé pour des projecteursoptique type découpe, poursuites ou asservis à effet).

Tape

Adhésif. Il y en a 2 types très prisés dans l’évènementiel : Le gaffer, gaff’, gaffa : Cet adhésif connu pour sa polyvalence dispose d’un fort pouvoird’adhérence et ne laisse aucun résidu de colle sur les surfaces. Sa structure toilée permet dele déchirer très facilement sans outils. Il en existe de tous types et de toutes les couleurs,c’est LE scotch du spectacle. Il est utilisé pour la fixation de câbles, d’accessoires, de tissus,pour la réalisation de passage de câbles, pour repérer des positions sur scène… Le barnier : Cet adhésif est à un isolant électrique (scotch d’électricien), il est utilisé dansl’évènementiel pour le pliage des câbles ainsi pour les fixer proprement sur une structure (laou sa petite taille est un atout). Il dispose d’un fort pouvoir d’adhérence, mais a tendance àlaisser des résidus de colle (notamment dans le cas d’un contact prolongé), et ne se déchire pas aussi facilement que le gaffer.

Tilt

Réglage d’un projecteur sur le plan vertical. C’est un réglage manuel pour un projecteur traditionnel ou une orientation pour un projecteur asservi (miroir ou lyre). Aussi appelé Y ouAzimut.

Totem

Ensemble composé d’une embase lourde, d’un ou plusieurs éléments de structure, et d’uneembase légère permettant l’installation d’une lyre au sommet.Traditionnel, TradCe terme regroupe l’ensemble des projecteurs fixes et non motorisés dont lefonctionnement est assuré par une simple mise sous tension. Les PAR, les PC…

XLR

Connecteur généralement utilisé en éclairage pour le raccordement du signal DMX. Il en existe différents types, les plus courants étant les 5 points et les 3 points, ainsi que les 4 points pour certains scrollers.

To Top